Comment trouver l’inspiration avant qu’elle ne te trouve 🕵

Partout sur internet on peut trouver des articles sur 36 techniques pour retrouver l’inspiration. Mais au fond, c’est quoi l’inspiration ?
▶ Clique ici pour télécharger le magazine dont je parle dans la vidéo

 

Transcription de la vidéo

Salut YouTube, salut Facebook, aujourd’hui je quitte l’Albanie. Là, je me dirige vers Ohrid, je vais en Macédoine, ça va être vraiment cool, j’ai hésité entre la montagne et la mer, finalement j’ai choisi les deux, il y a un lac, donc c’est cool.

Donc, aujourd’hui, je vais répondre à une question, une question qui est de Lucile de (0:00:35), apparemment c’est une ville pommée en Bretagne :

Comment trouver l’inspiration plus facilement pour ne plus avoir à attendre qu’elle nous trouve ? Je compose de manière aléatoire, disons, je compose quand l’inspiration est là, et j’aimerais pouvoir contrôler un peu plus le moment où je compose. Réussir à provoquer, ou du moins faciliter, la venue de l’inspiration. J’aime beaucoup ce que vous faites, continuez !

Merci Lucile. Alors, moi j’ai un problème avec le vouvoiement, donc je vais te tutoyer, j’espère que ça ne va pas te déranger.

Alors voilà mes réponses, voilà ce que je peux dire sur l’inspiration.

Tout d’abord, je pense que c’est important de définir ce que c’est que l’inspiration.

Si tu regardes le mot inspirer, ça veut dire inhaler; inspirer ça veut dire prendre de la matière, la transformer et l’expirer.

Finalement, avoir de l’inspiration c’est quoi ?

Je pense qu’on peut se calquer de cette métaphore de la respiration pour savoir comprendre plus profondément ce qu’est l’inspiration. Du coup, je vais essayer de te trouver des méthodes pour en avoir plus facilement et peut-être pas à la commande, mais en tout cas, faciliter leur venue, c’est possible de faire ça.

Alors, il faut bien voir que l’inspiration c’est pas une ressource limitée, c’est pas comme la volonté, la volonté une fois que tu n’en as plus, c’est fini.

Donc, l’inspiration c’est l’inverse, plus tu l’utilises ton inspiration, plus t’en auras. C’est comme un muscle, c’est-à-dire qu’il faut choisir de ne pas attendre qu’elle arrive, mais plutôt de la stimuler.

Même si tu n’en as pas, stimules ton inspiration.

Comment faire ?

Alors, je t’ai dit, c’est un peu comme un muscle ; pour moi plus tu l’utilises ton inspiration, plus tu es susceptible de faciliter cette réflexion.

L’inspiration c’est quoi ? C’est connecter des idées entre elles, et finalement c’est faire travailler ton cerveau d’une certaine manière. Et si tu as l’habitude de faire travailler ton cerveau de cette certaine manière-là, c’est plus facile après de connecter d’autres idées et d’avoir cette habitude; c’est une habitude, l’inspiration, c’est vraiment une habitude.

Avoir de l’inspiration, ça peut être traduit par avoir un esprit créatif.

Donc, qu’est-ce que c’est, avoir de l’inspiration ?
Est-ce que c’est avoir des idées ? Peut-être.

Qu’est-ce que c’est une idée ? C’est un concept, c’est quelque chose que tu manipules mentalement et que tu travailles et que tu traites dans ton cerveau pour le changer, le catégoriser, lui donner des relations avec d’autres concepts.

Avoir une idée c’est avoir une pensée qui a du sens par rapport à ce que tu fais.

Mais, avoir de l’inspiration, pour moi, ce n’est pas avoir une idée. Peut-être que c’est avoir une bonne idée, peut-être bien, parce que finalement quand tu penses à quelqu’un qui a une idée, qui a de l’inspiration, qui est inspiré, quelqu’un d’inspiré a une bonne idée, sinon on ne dirait pas que ce serait quelqu’un d’inspiré s’il a une mauvaise idée.

Mais, est-ce que avoir des bonnes idées est suffisant pour avoir de l’inspiration ?

Moi, je crois pas, encore une fois, pour moi, il faut quelque chose de supplémentaire. Je dirais qu’il faut avoir une bonne idée originale.

A ce moment-là je pense que t’as bien définit ce que c’est que d’avoir de l’inspiration.

Quelqu’un qui est inspiré a une bonne idée différente.

Comment avoir ces bonnes idées différentes ?

Avant de t’expliquer comment avoir une bonne idée originale, je pense que la bonne chose à se faire, c’est d’abord de parler de cette expression qui est « chercher l’inspiration » ; c’est étrange quand même.

Chercher l’inspiration, comme si elle se trouvait ailleurs qu’en toi, qu’est-ce que c’est en fait ?
L’inspiration c’est assez flou comme concept, finalement.

Pour moi, chercher l’inspiration c’est un piège mental, il faut pas penser à chercher l’inspiration, c’est comme chercher la force, petit Luke Skywalker. Cherche la force. Super ! Mais, si tu sais même pas ce que c’est la force, tu ne sauras pas où la chercher.

Si tu sais pas ce que c’est cette inspiration, si tu peux pas mettre des mots et le définir plus précisément ce qu’est cette inspiration, t’auras beau la chercher, tu ne pourras pas la trouver, tu ne pourras jamais la trouver, puisque tu ne sais pas ce que tu cherches.

Pour moi, j’aimerais mettre un bémol sur « chercher l’inspiration » parce qu’en fait ce n’est pas un objectif précis, c’est flou, ce n’est pas détaillé, ce n’est pas une activité SMART.

Si tu te souviens hier je venais de faire une vidéo qui parlait justement de la méthode SMART, comment se définir les objectifs clairs, précis, accessibles et compagnie.

Eh bien, je pense que c’est pareil quand tu cherches l’inspiration. Si tu cherches juste l’inspiration, t’auras beaucoup de mal à la trouver.

Par contre, si tu commences à définir plus précisément ce que tu recherches, peut-être que ce sera plus facile de le trouver parce que finalement ton cerveau comprendra mieux ce sur quoi il est en train de se concentrer, et à ce moment-là tu pourras plus facilement faire des relations entre les idées. Tu pourras plus facilement avoir de l‘inspiration.

Alors, j’ai une question à te poser Lucile :

Que cherches-tu précisément ?

Alors Lucile, tu m’as dit que tu voulais arriver à faciliter la venue de l’inspiration.

Moi, ce que je te recommande, parce que l‘inspiration c’est quelque chose sur laquelle tu dois te concentrer, c’est quelque chose que ton cerveau traite de manière, en tâche de fond.

Il fait ça un petit peu tout le temps, et il fait aussi cette activité quand tu lui demandes de le faire, il le fait plus, il se concentre dessus.

Alors moi, la première recommandation que je te propose pour arriver à faciliter la venue de l’inspiration, c’est tout simplement d’abord de définir un objectif clair, c’est d’abord de te définir exactement ce sur quoi tu cherches de l’inspiration.

  • Est-ce que c’est une mélodie ?
  • Est-ce que c’est simplement un concept, un nouveau style de musique ?
  • Est-ce que c’est peut-être une émotion à faire passer ?

Pour arriver à vraiment trouver ce que tu veux, définis mieux ce que tu recherches, et là-dessus je pense que tu auras des idées, tu auras des concepts voisins qui viendront popper dans ta tête et qui te permettront de trouver un peu mieux l’inspiration.

Et j’ai un deuxième conseil pour toi, ce serait de ne pas te faire spammer en fait, de ne pas spammer ton cerveau avec tout un tas d’informations.

Puisque tu dois te concentrer, puisque tu dois avoir un esprit libre pour pouvoir composer, parce que si tu es overdosée de plein d’informations tout le temps, tu n’auras pas les capacités de te focuser sur l‘inspiration, et ce sera beaucoup plus difficile de la faire venir.

Alors, moi ce que je te recommande c’est d’éviter le spam. Donc si tu peux, quand tu composes, isole-toi de tes enfants, si tu en as, ferme Facebook, éteins ton téléphone, mets-toi en autarcie sur ta musique.

Ça c’est ce que je te recommande pour que tu puisses laisser l‘inspiration venir plus facilement à toi pour que ton cerveau ait plus de facilité à connecter les idées, parce que si finalement tu traites d’autres choses, si ton cerveau il est préoccupé par autre chose, il n’arrivera pas à prioriser ses idées créatives.

Alors, j’ai quelque chose de complémentaire à te proposer, c’est en fait d’avoir le moins de stress possible au sens propre du terme.

Etre stressé c’est avoir une stimulation, c’est un peu dans l’ordre des spams, mais là c’est plus de l’aspect émotionnel.

Si tu as un travail qui te crève, ce sera très difficile d’avoir l‘inspiration parce que tu es vraiment stressé.

Si tu es préoccupée par la relation avec ton mec, ou par la relation avec ta famille, ou tes enfants, ou je ne sais quoi, forcément si tu as une préoccupation, ça va te trotter dans la tête et ça va te parasiter le cerveau, tu auras beaucoup moins de facilité à faire venir l’inspiration à toi.

Donc, voilà ce que je peux te dire sur comment faciliter la venue de l’inspiration, maintenant tu cherches à l’avoir sur commande.

Alors, il y a des techniques, je ne les ai pas testées mais je pense que ça peut marcher, c’est basé sur les techniques de PNL, il s’agit en fait de se faire un ancrage.

Se faire un ancrage, qu’est-ce que c’est ?

C’est simplement faire en sorte que quand il se passe quelque chose, automatiquement dans ta tête tu vas penser à quelque chose.

Par exemple, les jours où tu y es hyper inspirée, tu es peut-être dans une certaine pièce, tu as peut-être un certain état d’esprit, tu as peut-être une certaine émotion ou peut-être un certain habit ou je ne sais pas quoi, peut-être que tu es devant un certain instrument, peut-être que c’est à un certain moment de la journée, essaye de voir quand est-ce que tu as de l’inspiration et reproduit au moment où tu veux avoir cette inspiration-là, reproduit tous les éléments qui encadrent le moment où tu as beaucoup d’inspiration.

Parce qu’en faisant ça, ton cerveau se mettra en mode « Tiens, c’est maintenant que j’ai l’habitude d’avoir de l’inspiration, donc je vais avoir l’inspiration ».

C’est un réflexe de Pavlov, je le répète encore parce que pour moi Pavlov, c’est ce réflexe-là, c’est quelque chose de très utile quand tu commences à bien l’exploiter, tu peux stimuler pas mal de choses comme ça, dont notamment l‘inspiration.

Alors, après si vraiment t’es absolument pas du tout inspirée, pour moi la première des choses à faire, puisque l’inspiration c’est comme un muscle, puisque c’est comme une habitude, et que c’est plus facile d’en avoir quand tu en as déjà, je te propose de simplement la forcer, c’est-à-dire, même si tu n’as pas l’inspiration, tu joues quelque chose sur ton instrument.

Si même si tu n’as pas l’inspiration, tu fais ta MAO si tu fais de la MAO, même si tu n’as pas d’inspiration, tu fais les choses.

Parce que l’inspiration vient en essayant de la faire venir, comme tu dis, il ne faut pas l’attendre, il faut la chercher, il faut la trouver.

C’est à toi de te déplacer pour trouver l’inspiration.

Donc vraiment, vraiment comme un muscle, au début on est faible, on peut faire quoi, 5 pompes maximum, et après quand on y arrive plus facilement, on en fait 25, 30, 50. Eh bien, pour moi, l’inspiration c’est pareil, si vraiment au départ tu as du mal, ça ne vas pas venir tout seul, mais au bout d’un certain temps, peut-être à 2 semaines, 3 semaines, 1 mois, 2 mois, tu arriveras à avoir des idées beaucoup plus facilement. Tu arriveras à avoir des techniques même inconscientes pour connecter les idées dans ton cerveau.

Et c’est peut-être ça ce qui te manque, c’est peut-être simplement arriver à avoir des méthodes pour connecter les idées.

Alors, moi, ce que je peux te proposer, j’avais écrit un PDF qui s’appelle « Le petit manuel du compositeur inspiré », c’est un magazine que j’avais écrit il y a bientôt 10 mois, tu peux le trouver en téléchargement en description sous la vidéo. Écoute, j’ai écrit spécialement ça pour trouver l’inspiration, donc normalement tu devrais voir que tout ce qui te faut, tout ce que je n’ai pas raconté dans cette vidéo, tu pourrais le trouver je pense, dans le petit magazine.

Vas-y ça ne coûte rien, et puis tu le télécharges et tu le lis. Basta, fin de l’histoire.

Écoute, merci de m’avoir posé cette question, c’est une question super intéressante. Saches que c’est l’une des questions les plus posées que les compositeurs se posent et qu’ils me posent en tout cas à moi.

Cette réponse va te servir, mais je pense qu’elle va servir à beaucoup d’autres gens.

Merci Lucile de l’avoir posée.

Et si toi qui est derrière ton écran, tu as aussi d’autres questions, je te propose de me poser ces questions, j’ai remis le lien juste en dessous de la vidéo, là où tu as un petit questionnaire, si tu as envie que je réponde à ta question, si tu as une problématique à laquelle tu aimerais trouver réponse, écoute, peut-être que je pourrai essayer de t’aider.

Poses-moi ta question, ça ne coûte rien.

Merci d’avoir regardé cette vidéo, et puis à demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.