L’oreille absolue, ça s’apprend ? 👂

C’est quoi l’oreille absolue ? C’est inné ? Ça s’apprend ? Moi je pense que ça s’apprend !

 

L’oreille absolue, ça s’apprend ?

Transcription de la vidéo

Est-ce que t’as une note préférée, toi ? C’est marrant parce que j’ai reçu un commentaire sur mon sondage et ça me disait :

Ça peut paraître bizarre, mais moi j’ai une note préférée et j’arrive pas à expliquer pourquoi. Je me demande si ça le fait à d’autres gens. Moi, c’est Mi bémol.

Voilà, j’ai reçu ce commentaire et je le trouve intéressant.

  • Est-ce que toi ça le fait, toi ?
  • Est-ce que t’as une note que tu préfères parmi les autres ?
  • Et est-ce que tu sais pourquoi certaines personnes peuvent avoir des notes préférées ?

Et là, en fait, pour moi, parce que c’est forcément que mon avis, il y a quelque chose à voir avec l’oreille absolue.

Je m’explique.

Quand tu aimes une note plus que les autres, en dehors de toute référence de gamme, en dehors de tout cadre, de toute logique de relation des notes les unes par rapport aux autres, s’il y a une fréquence que tu préfères, s’il y a une note que tu préfères, quel que soit le timbre, c’est peut-être que c’est vraiment la fréquence que tu apprécies. Et à partir du moment où tu arrêtes d’écouter la note relativement à son contexte musical, mais si tu écoutes la note, l’essence même de la note, si tu écoutes les vibrations, tu commences à entraîner ton oreille absolue.

Alors, c’est marrant parce qu’il y a pas mal de gens qui disent que l’oreille absolue c’est un don, soit tu l’as, soit tu l’as pas. Quelques personnes qui ont l’oreille absolue considèrent que c’est un problème parce que du coup s’il y a une micro dissonnance, ça va être perturbé. Si un instrument est accordé moyennement, tu vas pas pouvoir écouter la musique, tu vas pas pouvoir l’apprécier, t’auras plus de mal à transposer parce que tu ne réfléchis pas les notes avec les relations qu’elles ont entre elles, mais tu réfléchis les notes par rapport à leur essence, par rapport à leur fréquence fondamentale. Et fondamementalement, avoir l’oreille absolue c’est écouter les sinusoïdes des instruments.

Et à partir du moment où tu commences à écouter ce genre de choses, tu peux avoir des préférences, effectivement. Tu peux préférer une note plus qu’une autre, tu peux avoir une émotion qui surgit grâce à un sol bémol, par exemple, tu peux avoir une sensation bizarre en écoutant un fa dièse, ce qui est exactement la même chose que le sol bémol, mais c’est pas grave.

Enfin, bref, là où je voulais en venir c’est que beaucoup de personnes considèrent que l’oreille absolue c’est quelque chose d’innée, tu l’as ou tu l’as pas.

Mais je suis tombé sur un site internet, le site internet de Katja Keller. C’est super intéressant parce que pour elle l’oreille absolue ça s’apprend, ça se forme. Et c’est quelque chose que tu peux apprendre en travaillant régulièrement, intensément.

Alors, moi, tout simplement, ce que je voulais te partager c’était ce site internet. Vas voir ce site internet, le site de Katja Keller. Elle a un podcast super intéressant à propos de l’oreille absolue, à propos d’écouter le monde avec une nouvelle oreille. C’est super intéressant et c’est une approche de la musique rafraîchaissante, je trouve.

Donc voilà, vas voir ce site et dis-moi ce que t’en penses.

  • Et est-ce que toi ça le fait ?
  • Est-ce que toi t’as une note que tu préfères ?
  • Et est-ce que tu sais pourquoi tu la préfères ?

Voilà, dis-nous tout parce que moi ça m’intéresse, cette histoire d’oreille absolue. Si, effectivement, on peut l’apprendre soi-même, si on peut se former à l’oreille absolue, moi je suis le premier à chercher à le faire, donc ça peut être super intéressant.

  • Est-ce que tu as l’oreille absolue ? Raconte-moi.
  • Est-ce que tu ne l’as pas ?
  • Est-ce que tu voudrais l’avoir ?

Voilà, dis-moi tout ça dans les commentaires, ça m’intéresse.

J’espère que t’as aimé cette vidéo. Je te conseille sérieusement d’aller voir le site de Katja Keller, c’est super intéressant. Je vais te mettre un lien dans la vidéo. Et puis nous, on se retrouve, eh ben, on se retrouve demain.

À demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.