Home studio : quelques conseils et astuces pour débuter

un home studio, MAO, musique assistée par ordinateurSi vous commencez tout juste à monter votre premier home studio, vous devez très probablement vous sentir un peu perdu et dépassé par toutes les décisions qui se présentent…

Bonne nouvelle : vous êtes au bon endroit ! Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’inviter Arthur du site mon-micro.com pour nous partager quelques conseils et astuces lorsqu’on débute en musique. Et plus précisément pour l’étape indispensable du montage de votre home studio.
Merci de partager tes connaissances avec nous, Arthur ! Je te donne maintenant la parole.

Clément


Salut à tous !

Dans cet article, je vais vous donner les composants clés pour enregistrer de la musique à la maison pour les débutants. Ma mission sur mon site perso est de vous conseiller au mieux pour trouver non seulement un microphone parfaitement adapté à vos besoins mais aussi tout le matériel dont vous aurez besoin pour mettre en place un home studio performant. Même si vous êtes un néophyte de la musique.

De nos jours, avec la baisse des produits high-tech, n’importe qui peut se permettre d’acheter un peu de matériel pour l’enregistrement audio. Fini le temps des studios à des millions d’euros réservés aux professionnels.

Le problème ? Comme vous vous en doutez, il ne suffit pas d’acheter du bon matériel. Il faut aussi savoir l’utiliser et le régler pour en tirer les meilleures performances. Dans cet article, je vais me contenter de vous conseiller tel ou tel appareil en fonction de ses performances lors de mes tests. Mais pour parvenir à produire de la musique de qualité je vous conseille aussi d’aller jeter un œil à mon site pour bien installer et configurer votre home studio. Vous pourrez ensuite vous concentrer sur votre technique et revenir sur lecompositeur.com pour apprendre des méthodes d’écriture et des techniques de MAO.

 

Le pack du débutant : les immanquables

Il y a 7 éléments très importants que tous les musiciens devraient avoir dans leur studio. Ce sont les immanquables qui vont apporter un vrai plus à votre installation et que je conseille à tous les débutants… Mais pas tous en même temps ! Un home studio complet représente un budget conséquent. Vous devriez construire votre studio par étapes pour être sûr de ne pas investir à perte…

Par exemple, si vous avez besoin d’enregistrer de la voix off, un simple micro USB et un bon casque peuvent suffire.

Je vous laisse choisir les éléments dont vous avez besoin pour commencer, dans ce pack home studio pour débutant complet :

  1. Un ordinateur ou une tablette pour visualiser vos pistes et effectuer les montages. Des applications mobiles permettent aujourd’hui d’utiliser un smartphone.
  2. Une interface audio (carte son externe) pour connecter vos instruments/micros à votre ordinateur.
  3. Un microphone performant pour enregistrer la voix ou les instruments.
  4. Un contrôleur MIDI pour la musique clavier.
  5. Un logiciel DAW pour visualiser les pistes audio et faciliter le montage
  6. Un casque de studio performant pour avoir un retour audio de qualité
  7. Des câbles et des pieds pour connecter et maintenir vos microphones.
Yamaha CX5M : un home studio fait pour les pros !

N.D.E. (Clément) : voici un bel exemple de config signé Superpapy ! le Yamaha CX5M sorti en 1984. Le clavier Qwerty avait une entrée MIDI pour brancher un clavier maître, haha ^^

 

1. L’ordinateur pour votre home studio

Votre ordinateur va être la pièce centrale de votre home studio. Souvent les débutants se disent qu’il leur faut un ordinateur puissant pour gérer leurs musiques, la vérité c’est que si vous avez déjà un ordinateur correct, vous pouvez l’utiliser pour votre home studio. Attention lorsque vous choisissez vos périphériques à bien vérifier leur compatibilité avec votre ordinateur.

Une fois votre « pack studio pour débutant » complet, vous pourrez réfléchir à remplacer votre ordinateur pour un modèle plus puissant, mais ce n’est pas la priorité pour l’instant.

Vient alors la question à 1 million de dollars :

« Quel OS choisir ? On m’a dit que tous les bons musiciens utilisaient MAC ? »

Comme je l’explique sur mon site, cette question n’a que très peu d’intérêt pour moi, j’avais l’habitude de Windows lorsque j’ai commencé la musique et je suis resté sur cette plateforme. Je vous conseille de faire pareil : optez pour la plateforme sur laquelle vous êtes le plus à l’aise. Et surtout rappelez-vous bien que des chefs d’œuvre ont été créés sur les deux plateformes…

 

2. L’interface audio

Si vous commencez vraiment dans la musique, l’interface audio est très certainement la première chose que vous allez acheter. Il s’agit de l’appareil qui est chargé de transférer la musique dans votre ordinateur, l’interface audio se charge aussi de connecter le casque ou les enceintes pour un retour sans retard (pas de lag) pour entendre en direct ce que vous faites.

En fonction de votre niveau et de vos besoins, cet appareil peut couter quelques dizaines jusqu’à des milliers d’euros !

une carte son ou interface audionumérique Focusrite

 

3. Le microphone

Mon site s’appelant « mon-micro.com », vous vous doutez bien qu’il s’agit là d’un des éléments les plus importants des homes studios !

Pour commencer, il est important de se rappeler qu’il existe de nombreux types de microphones. Chacun avec leurs particularités, leurs avantages et leurs inconvénients. Nous n’allons pas rentrer dans le détail par souci de temps. Mais sachez tout de même qu’il existe des micros statiques, dynamiques ou encore à Ruban. Vous devriez en connaitre la différence et leurs utilisations avant de vous décider à acheter un modèle.

Une fois votre nouveau micro reçu vous allez vous rendre compte que tous n’ont pas le même branchement :

  • Les micros Jack : On peut les brancher directement sur la prise Jack de l’ordinateur, ils sont peu puissants en général mais aussi très peu cher.
  • Les micros USB : Comme le micro Jack, le micro USB se branche directement à l’ordinateur avec une prise USB. Ces micros sont souvent plus performants que les micros Jack et disposent d’un bon rapport qualité/prix pour les débutants (pas besoin d’investir dans une interface audio)
  • Les micros pros (XLR, …): Pour brancher ces micros à un ordinateur, il va falloir investir dans une interface audio externe au PC. On branche ensuite le micro sur l’interface et il est repéré par le PC. Ce sont souvent des micros professionnels pas forcément adaptés aux débutants.un microphone chant, Shure SM58

 

4. Un contrôleur MIDI

Un contrôleur MIDI, c’est VRAIMENT indispensable ? Pas vraiment, non. Surtout que vous pouvez en émuler un sur ordinateur. Emuler, cela signifie remplacer un composant matériel par un logiciel, vous pourrez trouver sur internet de nombreux émulateurs et tout bon logiciel MAO doit avoir un émulateur de ce genre intégré.

De plus si vous prévoyez de ne faire que de la voix off par exemple, ce genre d’appareil ne vous sera d’aucune utilité.

« Alors ça sert à quoi un contrôleur MIDI ? »

Si vous souhaitez :

  • utiliser des instruments électroniques (créer vos basses, vos percutions…),
  • créer vos propres partitions,
  • ou apprendre à jouer au clavier ; 

alors un contrôleur MIDI d’entrée de gamme fera l’affaire mais sera indispensable. Si vous avez déjà un piano numérique ou un clavier de musique, vous pouvez le raccorder à votre ordinateur via un simple câble USB et économiser de l’argent.

le AKAI MPK mini, un clavier maître MIDI parfait pour les home studio

N.D.E. : Le MPK mini de Akai. Je vous le recommande chaudement !

 

5. Le logiciel de MAO

C’est là que les choses se gâtent pour de vrais conseils techniques. Il existe des dizaines de bons logiciels pour créer de la musique sur ordinateur. Votre choix final va se porter sur l’interface qui vous semblera la plus claire ou le logiciel auquel vous êtes déjà habitué.

Je peux cependant vous donner quelques conseils pour les débutants qui n’en connaissent aucun et qui veulent tout de même commencer à utiliser un logiciel de MAO.

  • Si vous cherchez un logiciel très simple et intuitif, le plus simple sera d’après moi le logiciel Audacity qui est disponible gratuitement sur internet. Ma mère l’utilise pour éditer des musiques (et dieu sait que ma chère maman n’est pas une championne de l’informatique), alors je suis certain que vous pourrez vous en sortir.
  • L’autre logiciel dont je voulais vous parler, c’est Reaper, que vous pouvez utiliser pendant 60 jours gratuitement pour vous familiariser avec l’interface et comprendre le fonctionnement général du logiciel et ensuite le prix est très accessible pour acheter le logiciel complet. Reaper est compatible avec les périphériques MIDI et c’est un DAW à part entière, tandis qu’Audacity est plus adapté à de simples enregistrements.

N’oubliez pas que votre interface audio, votre micro USB ou votre contrôleur MIDI peuvent être livrés avec un DAW d’entrée de gamme et si tel est le cas, vous n’aurez pas besoin d’acheter un logiciel tiers pour commencer à enregistrer. Je vous conseille donc de vous occuper de votre matériel avant de passer au logiciel.

Faites surtout bien attention que le logiciel que vous choisirez est bien compatible avec le reste de votre équipement !

UI interface de Reaper, logiciel de MAO (DAW) assez réputé chez les home studistes

L’interface de Reaper

 

6. Le casque ou les enceintes

Maintenant que vous disposez de tout ce dont vous avez besoin pour FAIRE de la musique, il vous faut encore de quoi l’écouter ! Pour cela, je vous conseille de vous équiper d’enceintes de monitoring ou d’un casque audio performant.

  • Les enceintes de monitoring sont faites tout spécialement pour écouter le retour de votre musique. Ceci avec une courbe de réponse très plate pour ne produire aucune modification du son. Comme vous pouvez vous en douter, de telles enceintes coûtent souvent trop cher pour les débutants qui préfèrent se replier sur la seconde solution :
  • Un très bon casque audio ; il peut couter presque aussi cher que de bonnes enceintes de monitoring, mais pour un débutant un casque plus bas de gamme fera l’affaire. Le casque est aussi plus adapté au mix tandis que les enceintes seront plus utilisées pour des instruments.

 

7. Les câbles et pieds

Les câbles les plus importants de votre installation sont :

  • celui qui raccorde votre micro à votre interface audio (sauf si vous avez opté pour un micro USB),
  • et ceux qui relient votre interface à vos enceintes (sauf si vous avez choisi d’utiliser un casque audio).

Un pied de micro est aussi indispensable si vous prévoyez d’utiliser un micro. Non seulement ce n’est pas pratique d’enregistrer avec un micro à la main, mais en plus, des interférences risquent d’être enregistrées lorsque vous bougez la main.

 

Conclusion

Avec tout ça vous devriez commencer à avoir une idée plus précise de ce à quoi doit ressembler votre futur home studio. N’hésitez pas à aller consulter mon site pour des explications plus complètes et mes conseils sur les meilleurs produits que je conseille pour chaque catégorie.

N.D.E. : Et vous a quoi ressemble votre config ? Vous utilisez quel matos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.