Comment composer dans le style romantique

Le style romantique a fait passer la musique du statut d’artisanat au statut d’art à part entière. Un style intense et expressif, qui a encore beaucoup d’influences sur la musique actuelle. Voici ce que je peux en dire…

La vidéo dont je parle

Transcription de la vidéo

Salut YouTube, salut Facebook, j’espère que tu vas bien.

Aujourd’hui, on va répondre à une question de Baptiste, de Lyon.

Comment composer dans le style romantique, à la manière de Chopin, Liszt, et quelques post-romantiques comme Rachmaninov ?

Alors, merci Baptiste pour cette question. Je vais essayer d’y répondre, sachant que je ne suis pas spécialiste de la période romantique de la musique classique, je vais essayer de répondre par les moyens que j’ai.

Alors, avant tout, que dit Wikipédia du romantisme ?

La musique devenait enfin une réelle forme d’art, la musique commençait à prendre une toute autre dimension, elle n’était plus désormais considérée comme un art mineur, œuvre d’artisan. Par conséquent ce qui caractérise la musique romantique est surtout l’individualité dans le style. Cette époque incarne avant tout la liberté.

Alors, on peut dire que le romantisme s’oppose au classicisme, c’est-à-dire la musique de la période classique.

Et contrairement au classique, elle promeut le cœur, la passion, l’irrationnel, l’imaginaire, le désordre et l’exaltation. C’est vraiment le cœur qui parle.

Alors qu’au contraire dans la période classique, les artistes cherchaient un idéal esthétique. Il y avait plus un goût pour la clarté, la rationalité la perfection des choses, un certain goût pour la sobriété, avec beaucoup de simplicité et beaucoup de cohérence.

Dans la période classique, il y avait une recherche :

  • de l’équilibre,
  • une maîtrise de l’expression,
  • un idéal harmonique,
  • un idéal d’ordre, de symétrie, de naturel, de perfection.

Alors au contraire, même si le romantisme est une musique tonale, elle tend à s’échapper de ses codes, elle tend à s’échapper des codes de l’harmonie classique.

A cette époque on vient juste de basculer dans le tempérament égal, ce qui offre d’énormes possibilités en ce qui concerne la modulation, et une grande liberté harmonique.

Au final, pour être romantique, je pense qu’il vaut mieux préférer sortir des codes et faire tout pour que la musique exprime tes émotions, intensément, si possible. Par exemple, fais de grands arpèges, n’hésite pas à utiliser de la modulation.

Tu peux, par exemple, utiliser les gammes mineures, tu peux ne pas hésiter de faire des changements de tempo, bref, fais une musique qui prend aux tripes.

C’est vraiment là le cœur, l’objectif du romantisme.

Donc, pour moi, n’hésite pas :

  • à faire dans le grandiose,
  • à faire de grandes orchestrations,
  • à utiliser des chœurs, des timpani,
  • pourquoi pas faire des concertos ?

Parce que, justement, ce qui est intéressant c’est de faire de la virtuosité, rendre à l’instrumentiste son pouvoir d’expression sans pour autant faire de la technique pure pour de la technique parce qu’au final ce que recherche le compositeur quand il fait de la musique romantique, c’est l’expressivité de sa propre émotion.

Alors, virtuosité pour virtuosité, technique pour technique ? Non, laisse tomber.

Sers-toi de la technique pour accentuer l’expressivité de ta compo, pas autre chose. Sinon tu vas retomber dans le baroque, dans l’ornementation, et à ce moment-là tu n’es plus dans le romantisme.

Alors, j’ai une méthode, après, elle fonctionne pour moi, mais je ne sais pas pour toi, c’est de t’inspirer d’œuvres d’art issus des autres sens, par exemple la peinture, la photo, l’architecture. Inspire-toi de ces œuvres d’art-là, essaye de voir ce qu’elles font sur toi, essaye de mettre en son ce que tu ressens de ces œuvres.

Pour moi, les styles qui sont influencés par le romantisme :

  • il y a évidemment l’expressionnisme,
  • il y a évidemment l’impressionnisme,
  • mais je pense aussi qu’on peut retrouver également la musique épique, qui justement son objectif est de nous faire pleurer et de nous faire vivre d’intenses émotions, ce qui est le but profond finalement de la musique romantique, de la même manière que la musique Trip Hop.

Donc, tu vois, au final, que le romantisme n’est pas justement cloîtré dans ces codes musicaux qui sont de la période romantique, mais que finalement l’esprit romantique, cette prise de liberté vis à vis des codes, vis à vis de la forme musicale, elle est précisément au cœur de la réflexion romantique.

Tu t’en fiches de la manière dont tu fais ta musique, tu t’en fiches de tout. Ce qui prime c’est le résultat et l’émotion que tu vas mettre en avant.

Alors, plus concrètement, tu peux utiliser un piano pour faire de la musique romantique. Regarde, à l’époque on était passé du clav 5 vers le piano forté. Donc, évidemment, on avait un gain d’expressivité parce que la dynamique commençait à se rajouter à l’instrument, et on pouvait enfin passer de passages piano à des passages beaucoup plus fortés, ce que le clav 5 ne permettait pas.

Alors, aujourd’hui, le piano est culturellement l’instrument romantique par excellence.

Mais je pense que, puisque c’est l’expressivité qui prime, puisque c’est l’avènement de l’instrument expressif, pourquoi ne pas utiliser par exemple le violon ? Le violon qui te permet de faire des grands jeux avec des archets de faire des vibratos, des glissandos, ce genre de chose, qui a une plus grande expressivité au final que le piano.

Essaye de voir un petit peu d’autres instruments peut-être plus exotiques, qui te permettront en fait au final, de mettre en avant ce que tu veux exprimer.

Par rapport au piano, moi, j’ai une banque sons qui est plutôt géniale, que je te recommande, c’est le New York Grand Piano. Il est vraiment super, il est chatoyant, il est rond, il est vraiment romantique. C’est une banque sons de contact, et je crois qu’elle a été créée par Native Instrument. En tout cas, je te recommande cette banque sons là.

Après, tu peux aussi jouer avec la notion de contraste en musique, puisque justement, c’est cette amplitude de dynamique qui a permis à la musique de devenir beaucoup plus expressive.

Pourquoi ne pas jouer justement sur le contraste de dynamique ?

Pourquoi, par exemple, ne pas jouer sur le contraste de tempo, le contraste de timbre à faire un son, un concerto avec un instrument plutôt mat et plutôt chaud, et par rapport à un orchestre qui sera beaucoup plus brillant, beaucoup plus clair, beaucoup plus intense ?

Ça peut être une solution.

Alors, dans le romantisme, l’harmonie prime sur la mélodie.

Ça n’engage que moi, c’est un raccourci grossier, mais je pense que c’est un point essentiel. Ce que je veux dire c’est que le plus important c’est la sensation que tu véhicules, et c’est aisément faisable avec l’harmonie beaucoup plus qu’avec la mélodie. Par exemple, si tu passes en modale, là où la mélodie prime, tu auras beaucoup plus de difficultés à raconter une histoire, à emmener ton auditoire à travers une certaine émotion, et tu risques facilement de perdre l’aspect narratif.

Mais, ceci dit, il faut quand même bien penser à créer une mélodie poignante. La mélodie ne doit pas rester en arrière-plan.

Là où l’harmonie va être la mise en scène de ta mélodie, la mélodie sera ton personnage, qui va voyager à travers ton œuvre.

La mélodie va être le conteur de la narration de ton histoire.

Donc, ne la mets surtout pas en arrière-plan.

Encore une fois, je ne donne que mon avis. Je ne suis pas expert en musique romantique, très loin de là, et pour moi ce sont des techniques que tu peux appliquer.

Après elles ne sont pas listées de manière toutes exhaustives, et elles ne sont pas toutes indispensables à la musique romantique.

Et avant tout, ce qui va primer c’est la manière dont tu mettras en musique tes émotions :

  • sois juste,
  • sois intense,
  • sois profond.
Mais alors, concrètement, comment mettre tes émotions en notes de musique ?

A ce propos, j’avais fait une vidéo il y a quelque temps, qui s’appelle “Transposer ses émotions en notes de musique”, j’ai mis un lien dans la description, elle va te donner une méthode qui va te permettre vraiment de traduire ton champ lexical émotionnel en solution musicale concrète, en notes de musique.

Voilà, écoute, j’espère que cette vidéo t’aura servi, j’espère qu’elle t’aura plue. D’ici là nous on se retrouve demain pour une nouvelle vidéo.

A demain.

1 comment for “Comment composer dans le style romantique

  1. abdel
    27 novembre 2018 at 9:24

    bonjour , tu a raison et merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.