🖐 Les 5 caractéristiques des musiques qui traversent le temps

Le lien entre Chopin, Bach et Mozart, c’est leur excellence. Je pense qu’il y a des caractéristiques communes aux chefs-d’œuvres qui ont marqué l’histoire. J’ai essayé de dégager ces caractéristiques dans cette vidéo.

 

Transcription de la vidéo

Salut! Aujourd’hui je voudrais te parler d’un truc que je pense c’est super, super important.

C’est pas la cuisine qui fait le cuisinier, c’est pas la toile qui fait le peintre, c’est pas les logiciels qui font le compositeur, c’est sa connaissance, son expérience, son vécu.

Je ne suis pas sûr que tu m’entendes bien, je vais rapprocher le micro.

Alors je te disais, je vais te parler de 5 caractéristiques des œuvres qui traversent le temps.

Moi, j’ai essayé d’analyser tout ça, et j’ai essayé de comprendre :

  • pourquoi une œuvre arrive à être réécoutée des centaines d’années plus tard,
  • pourquoi Bach c’est un dieu qui est encore dans l’esprit de tout le monde actuellement,
  • pourquoi Chopin est encore écouté à fond,
  • pourquoi est-ce que Mozart pareil.

Je pense qu’il y a des caractéristiques, et je vais essayer de les lister.

Parce qu’au fond qui peut être intéressant, c’est que si tu arrives à ressortir ces caractéristiques dans tes compos, tu puisses faire des compostions plus…

Il y a un problème avec la musique, c’est qu’on ne peut pas parler de meilleure et de pire, de bien et de mal. La musique c’est super subjectif, mais il y a quand même un tronc commun. Si une musique est médiocre, 99% des gens ne vont pas l’écouter, et vont la trouver médiocre. Elle peut être peut-être bien pour celui qui la composée, parce qu’elle lui a amené de l’expérience, de la connaissance, quelque chose comme ça, mais quand une compo est médiocre, elle est médiocre.

Quand une compo est géniale, elle fait le tour du monde.

Bien sûr aujourd’hui il y a tout l’aspect marketing qui entre en jeu. Bon, OK, une musique qui est médiocre, même avec un gros marketing, elle ne restera pas dans le temps.

Et c’est là où je veux faire la différence entre faire le buzz et traverser le temps, rester dans la mémoire de l’humanité.

C’est quoi ces 5 caractéristiques qui font qu’une composition reste dans l’histoire ?

Voici la première : pour moi c’est l’innovation : exemple tout simple, tu dois sûrement savoir qui c’est le premier homme à avoir marché sur la lune, Armstrong. Mais est-ce que tu connais le deuxième, parce qu’il n’était pas tout seul. Tu connais le nom du deuxième gars qui est allé sur la lune ? Pas moi.

Je pense qu’être le premier à faire quelque chose, être novateur dans son domaine, tu as de grande chance de rester dans le temps.

Du coup par rapport à ça, je te suggère d’ouvrir de nouvelles perspectives, fais quelque chose de différent, pas forcément d’extravagant, mais de différent.

Pourquoi est-ce que je dis pas forcément extravagant, parce que justement pour moi le deuxième point super important pour faire une compo qui traverse le temps, c’est la pertinence et la richesse du concept.

Qu’est-ce que j’entends par là ? Ce que tu composes, est-ce que c’est intelligent, intéressant, est-ce que c’est enrichissant pour l’auditeur, est-ce que tu apportes quelque chose à l’humanité grâce à ta compo ?

Parce qu’en fait si je reviens sur la vidéo d’hier, ou plutôt de la vidéo d’avant-hier, j’avais parlé des 4 raisons fondamentales qui font qu’un compositeur compose finalement. Une de ces raisons c’est de communiquer les idées.

Alors, si toi tu es dans ce cas-là, si toi ton objectif c’est de communiquer des idées, fais-le bien, de manière à ce que tes propos traversent le temps.

Je pense que c’est logique, c’est la réflexion qui vient après, une fois que tu sais ce que tu veux faire, comment le faire.

Voilà pour les deux premiers concepts, l’innovation et la pertinence du concept, pertinence et richesse de ce que tu dis.

Troisième chose : une œuvre technique, une œuvre virtuose a de grandes chances de traverser le temps.

Par exemple Chopin. Chopin a fait tout un tas de musiques pour ses étudiants, d’une technicité monstre. Et justement parce que c’est technique, aujourd’hui encore, d’autres musiciens apprennent ça.

En fait, faire quelque chose de technique te permet d’être reconnu par d’autres musiciens, ce qu’on va dire, mais finalement ça te permet d’entrer en contact avec des gens, t’enrichir, agrandir ton réseau.

Finalement c’est assez important de faire quelque chose de technique.

Bach est un super gros technicien du contrepoint et puisqu’il a été hyper loin avec le contrepoint, c’est de lui qu’on se souvient comme étant le dieu du contrepoint.

Quatrième point : faire quelque chose d’esthétique.

Qu’est-ce que c’est esthétique, est-ce que c’est beau, est-ce que c’est attirant ?

Je ne suis pas tout à fait d’accord, on peut faire quelque chose de très esthétique tout en étant dans la laideur, et c’est ce qui fait que certains styles sont nés comme le black métal, le dark drone comme ça. Ça joue sur la dissonance. Donc il n’y a pas de notion de beau ou de moche, simplement quelque chose :

  • d’esthétique,
  • d’équilibré,
  • de construit,
  • quelque chose qui enrichit un petit peu l’oreille plus qu’enrichir le cerveau.

Regarde Chopin, par exemple, ses compositions à lui sont super techniques, mais malgré ça, ça reste des musiques qui sont construites, et dont la marche harmonique reste très esthétique, on a plaisir à l’écouter. Et je pense que si Chopin avait juste fait quelque chose de technique, finalement ce serait resté un exercice comme tant d’autres. Ça joue à sa popularité d’avoir fait quelque chose d’esthétique, ça attire l’oreille.

J’ai une photo que je pourrais te partager, je vais sûrement la mettre, je ne sais pas, sûrement par là dans les images, je pense qu’elle exprime super bien ce que c’est que quelque chose d’esthétique. Parce que si tu fais une compo finalement qui n’est pas si esthétique que ça, qui a du potentiel mais que tu ne travailles pas plus, ça va être bien mais pas plus. Alors que si tu la rends esthétique, cette même composition qui à la base est intéressante, devient tout de suite sublime.

Avant l’esthétique c’était simplement écrire quelque chose sur du papier, faire de l’orchestration, de l’instrumentation, jouer avec la notation sur le papier, beaucoup d’harmonie aussi dans l’esthétique. Maintenant, aujourd’hui, un compositeur, en tout cas, la grande majorité des compositeurs passent par la MAO et doivent avoir des compétences d’ingé son. Faire quelque chose d’esthétique aujourd’hui ça intègre le travail d’un ingé son. Donc, tu as encore un autre aspect en plus, plus que l’harmonie, plus que l’écriture même de la compo, tu as ce travail sur le mix que tu dois faire pour que n’importe qui puisse écouter ta musique.

Finalement une musique qui est pré-mixe est une musique qui est masterisée, pour l’oreille du contemporain elle n’a rien à voir. L’oreille du contemporain est super habituée à des musiques masterisées, à quelque chose de super léchée, super propre. Alors forcément, si tu fais quelque chose comme un EP un peu brouillon, tout de suite, tu ne seras pas apprécié, ou alors il faut vraiment que derrière ça déglingue en termes de composition, technicité, d’innovation, de richesse de concept.

Pour moi l’esthétique ça vient mettre un petit peu la cerise sur le gâteau, c’est ce qui fait que du coup tu pourras faire le buzz.

Mais si tu veux quelque chose qui n’est pas esthétique, est-ce que tu pourras traverser le temps ? Je ne sais pas, je ne crois pas.

Et enfin cinquième point, et je pense que c’est le plus important : l’émotion. Faire une musique qui véhicule de l’émotion, parce que pour moi c’est la caractéristique qui fait que tu emportera l’adhésion du public.

Si tu les touches au plus profond d’eux-mêmes, ils vont apprécier et sûrement vouloir réécouter.

Même les grandes marques industrielles, elles ont bien compris ce véhicule, ce véhicule qui est l’émotion, en fait. Quand elles font une publicité, quand elles parlent d’un truc, elles y mettent beaucoup d’émotion pour nous faire réagir finalement, pour nous faire sentir vivants.

Et au fond, en tant qu’être humain, je pense que c’est ce qu’on recherche par-dessus tout. Je pense que notre objectif c’est avoir beaucoup d’émotion, et prendre sons pied dans la vie.

Bon, si tu leur permets ça aux êtres humains, écoute, génial, tu seras surement écouté !

Alors voilà ce que je te propose :

  • regarde tes dernières compositions, et
  • essaye d’intégrer ces concepts dedans,
  • essaye de rajouter plus de nouveautés, d’innovation dans tes compos,
  • essaye de les rendre plus esthétiques, d’intégrer un concept intéressant, d’enrichir leur mental et aussi leurs oreilles,
  • essaye de passer de l’émotion, et
  • pense aussi à ajouter ces concepts-là dans tes prochaines compos.

Voilà, écoute, je sais pas ce que t’en penses, je sais pas si pour toi ça a du sens ce que je dis, pour moi ça me semble essentiel, bien sûr encore une fois, dans le cadre du compositeur qui veut communiquer des idées, qui veut partager quelque chose avec un public.

Le compositeur qui compose pour lui-même, il n’en a rien à foutre de ce que je suis en train de dire. Finalement, lui, il compose pour lui.

Mais je pense que ces 5 caractéristiques, ces 5 choses, ces 5 features d’une musique excellente, je pense que si elles sont toutes les 5 réunies, ta musique a de fortes chances d’être extrêmement connue.

Voilà, écoute, si tu as apprécié cette vidéo, je te propose de t’abonner et de la partager.

À demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.