5 astuces simples pour élargir l’image stéréo 🎧

Comment améliorer l’image stéréo de ta compo ? Voici 3 astuces pour simuler la stéréo sur un son mono et 2 pour élargir un son stéréo !
Pose-moi tes questions

Transcription de la vidéo

5 astuces simples pour élargir ton son et améliorer ton image stéréo.

Salut YouTube, salut Facebook, j’espère que tu vas bien.

Et aujourd’hui on va parler d’améliorer le son, le timbre, l’image stéréo de ta composition.

Pour ça j’ai pris un exemple, j’ai composé une petite guitare et je vais te montrer comment j’ai trouvé différentes solutions, donc 5, pour traiter le son de cette guitare pour l’élargir, lui donner une sensation stéréo.

Alors, avant tout j’ai commencé par enregistrer un petit rif à la guitare, et je te fais écouter ça.

Voilà tout simplement.

Déjà, ça c’est en stéréo. En l’occurrence, si on regarde sur la piste, j’ai enregistré ça avec un micro MS, c’est-à-dire que j’ai utilisé un micro ici à directivité cardioïde et ici bi-directionnelle. Ça me permet déjà à la base de choisir la largeur de la stéréo. Je te fais écouter, écoute-ça.

Donc là, tu vois que le son il est en mono parce qu’il y a simplement le micro cardioïde.

Et là, à l’inverse on entend juste les côtés, on entend les sides.

Donc tu vois, on a comme un creux, on a comme l’impression d’un creux au centre de l’image stéréo, et c’est important du coup d’avoir les deux.

Et je suis tout simplement parti de ce son-là pour traiter, pour te parler de tous les effets qu’on va voir ensemble.

Premièrement, je voudrais te montrer, je vais passer le son en mono, c’est-à-dire que j’ai gardé simplement le micro central, et je vais te montrer les différents effets que tu peux utiliser pour donner la sensation de stéréo. Alors je te fais écouter en mono, vois ce que ça donne.

Donc là, tu vois déjà, c’est super centré, et le premier effet c’est simplement de déphaser l’un des côtés, gauche ou droite, de manière à inverser la forme d’ondes sonores, et du coup d’un côté tu vas entendre une pression acoustique ou de l’autre côté tu vas entendre une dépression acoustique.

Ce qui fait que ça va donner une image stéréo un peu bizarre, pas forcément excellente, et je vais t’expliquer pourquoi après. Je te laisse écouter déjà la différence avec le mono.

Alors en fait, pourquoi est-ce que ce n’est pas forcément l’idéal ? Simplement parce que, avec simplement une inversion de phase, dans les graves et les bas médium, vu qu’on parle de fréquence super large, d’ondes sonores super, super larges, vraiment dans l’espace où on est, si on a deux enceintes et qu’on inverse les phases, on peut créer tout simplement une annulation de la force de l’énergie sonore, et du coup, une espèce de creux de son. A certains endroits de la pièce on n’entendra vraiment plus du tout les basses ou à d’autres endroits des pièces on entendra un pic de basse.

Donc, ce n’est pas simplement l’idéal de simplement déphaser le son, ça crée des problèmes dans les bas médium.
Mais c’est une technique qui peut être utilisée, si tu utilises des sons aigus, très aigus, qui n’ont pas forcément de bas médium et de basse.

Alors, deuxième effet que je te propose d’écouter, c’est simplement l’effet Haas.

Qu’est-ce que c’est, en fait, tout simplement ?

C’est faire partir le son gauche avant le son de droite. Là, tu vois que le son il va arriver à une milliseconde, là où le son de droite, le canal de droite va nous arriver à 10 millisecondes, donc 9 millisecondes plus tard.

Et en fait, puisque l’oreille, c’est un effet psychoacoustique tout simplement, puisque l’oreille va d’abord entendre à gauche, et 9 millisecondes plus tard à droite, le cerveau va le comprendre comme étant directive, comme ce qui n’est pas là, donc il va le situer dans l’espace, autrement dit, il va le mettre en stéréo.

Je te laisse écouter, donc je te fais d’abord en mono, puis en stéréo.

Donc ça c’est plutôt pas mal, c’est plutôt bon effet parce que du coup on n’a pas le problème d’inversion de phase, donc on n’aura pas forcément ce creux dans les graves, en tout cas beaucoup moins. Et en revanche, il y a un problème, c’est-à-dire que du coup on retire la directivité pile poil centrée du son, du coup on la situe à gauche. Ce qui fait qu’en termes de panoramique, le cerveau il est un peu leurré, il a l’impression que le son il est plus à gauche.

Donc, si tu travailles dans ton mix avec une image stéréo que tu voudrais créer, un peu symétrique comme ça avec centré et stéréo, ce n’est pas possible parce que du coup ton instrument, hop, il est décalé comme ça. Donc, ce n’est pas forcément génial. Ça peut être un effet super intéressant.

Moi, c’est pas mon préféré, je t’explique pourquoi après.

Et le prochain effet, hop, pour un son mono, c’est tout simplement d’utiliser deux amplis :

  • un pour le canal gauche,
  • un pour le canal droite.

En fait, plutôt que de simplement colorer le son en mettant un ampli au milieu comme là, je te fais écouter.

Voilà, plutôt que de centrer et de mettre au milieu où on entend vraiment la coloration de l’ampli bien au centre, eh bien, simplement j’ai appliqué cette configuration-là, donc cet ampli-là, donc une espèce de son un petit peu crunchy, avec :

  • un ampli,
  • une enceinte, et
  • un microphone devant l’enceinte.

Donc, tout ça, ça colore le son énormément. Mais plutôt que de le laisser au centre, j’ai choisi d’en mettre deux, donc :

  • un à gauche, et
  • un autre à droite.

Finalement, c’est exactement la même chose, tu vois, c’est la même tête d’ampli ; les réglages je les ai changés un petit peu ; les enceintes très différentes, en fait, non, elles ne sont pas très différentes, elles sont juste voisines, c’est en fait une autre version de la même enceinte. Et là par contre j’ai utilisé deux micros différents, mais positionnés quand même dans le même angle.

Donc, je te laisse écouter, je te laisse écouter la différence par rapport au mono, on part du mono et ensuite on va écouter le stéréo.

Donc voilà, ça marche très, très bien en fait, on a vraiment l’impression que l’image est quand même plus élargie et encore, regarde ici, on a simplement déplacé la panoramique à 30/50, donc 60 % à gauche et ici à 60 % à droite. Donc ce n’est pas extrêmement comme ça, ce n’est pas gauche et droite, c’est un petit peu des deux, on entend du gauche dans le droite et on entend du droite dans le gauche.

Pourquoi est-ce que j’ai fait ça ?

Parce que tout simplement ça me permet de mieux marier les deux timbres.

Ça ne fait pas simplement deux sons différents, ça fait vraiment un son qui a l’air d’être un peu dans les deux, donc vraiment ça rend l’image stéréo unique, c’est pas deux sons différents.

Maintenant regarde, l’effet va être encore plus accentué en changeant la tête d’ampli, donc la distorsion, je te fais écouter avec celui-ci, et je te fais écouter, l’effet il est encore plus flagrant, donc en part de mono vers stéréo.

Donc, tu vois bien que tout de suite avec vraiment deux distorsions différentes, on a vraiment une image stéréo beaucoup plus large, et simplement avec un fichier mono.

Comme quoi, on est vraiment parti d’un fichier mono, tu vois, hypercentré, bien au milieu de notre tête, pile poil au milieu, vraiment ce qu’on ne veut pas à la base.

Donc, voilà pour les techniques que j’ai pour rendre stéréo un son mono, mais tu remarqueras qu’ici on peut aussi effectuer un élargissement stéréo avec un son qui est déjà stéréo, donc voici mes trois différentes manières.

Donc, ici j’ai simplement j’ai simplement repris la même méthode que tout à l’heure, sauf que j’ai appliqué une tête d’ampli avec deux enceintes, une à gauche et une à droite, donc c’est exactement la même chose.

Donc, tu vois, j’ai repris mes micros, c’est les mêmes micros, c’est la même enceinte, il n’y a que le micro qui change, et la distorsion forcément exactement la même, puisque c’est le même préamp.

Donc, je te fais écouter ça et après j’aimerais te comparer ça avec le son mono qu’on a rendu stéréo ici. Donc je te fais d’abord écouter le son stéréo normal.

Ici le son mono.

Donc, ce que tu peux constater tout de suite c’est que même un son mono qui a été superbement élargi n’égalera jamais un son purement stéréo, donc vraiment ce qu’il faut faire à la base c’est une bonne prise de son, et c’est d’abord tâcher d’enregistrer en stéréo. Ton image stéréo sera forcément beaucoup plus large tout de suite, et beaucoup plus agréable.

Par contre, le problème de mettre deux amplis, ça oblige à colorer le son, parce que tu passes à travers une enceinte, et tu capture sà travers un micro, donc forcément ça colore le son, avec ou sans distorsion d’ailleurs.

Ensuite, deuxième effet pour les sons stéréo, c’est-à-dire un stéréo enhancer.

Qu’est-ce que c’est un stéréo enhancer ?

Donc là, j’en ai pris trois différents avec un son sec derrière pour comparer.

Ici j’ai commencé par prendre Flux.

Un stéréo enhancer va en fait jouer avec justement la phase. Dans un son mono, tu as le son qui est pile poil au milieu, tu as une seule onde ; dans un son stéréo tu en as deux, mais tu as aussi un certain degré de ces deux sons différents et quasi identiques et ceux recroisent en mono. Je te fais écouter.

Donc, là on a un son mono, vraiment tu vois, le son, tout est vraiment au milieu.

Et là, on a le son stéréo normal, et tu vois que l’onde sonore se balade à droite à gauche, et un stéréo enhancer permet en fait d’élargir ça.

Je te fais écouter la différence avec le son normal.

La différence c’est subtile, je pourrais pousser encore plus loin, d’ailleurs je vais le faire, donc tu vois qu’on part de stéréo normal. .

Donc, ce qu’on peut voir c’est que l’onde sonore se dirige vraiment à droite et à gauche, donc en fait on niqué tout le mono.

Qu’est-ce qui s’est passé tout simplement ?

Notre mono, c’est un petit peu ce traitement-là finalement, ça nous baisse le son qui est en middle, donc au centre, et ça monte le son qui est en side.

C’est un petit peu la même chose, mais sous une forme différente avec un aperçu de l’onde.

Donc, à toi de trouver un bon réglage pour que l’image ne soit pas trop creusée au centre, et que tu aies quand même une bonne largeur.

Donc, c’est un outil vachement sympa, je te le recommande fortement celui-là, Flux, parce que j’ai l’impression que, en tout cas à l’oreille, je crois qu’il ne traite pas les basses fréquences, parce qu’effectivement les basses fréquences séparées ça donne vraiment une image vraiment trop stéréo, et je trouve que les basses pour moi devraient plutôt rester centrées pour ne pas causer de problème de déphasage tout simplement.

Je te fais écouter avec deux autres, un ici, un Stéréo Imager, celui-ci qui est de Wave, et lui je te fais écouter la différence avec Flux.

Donc,ce qu’il faut écouter c’est les basses.

Donc, c’est sensiblement pareil, mais celui-ci, il rend l’image stéréo des basses aussi. Je trouve que c’est moins bien, c’est moins bon parce qu’en divisant les basses, ça envahit un petit peu, je trouve, le side en fait, le côté des enceintes.

On a l’effet Ableton, donc celui d’origine, et je te fais écouter, et il ressemble très, très fortement à celui-ci de Wave, donc je te fais écouter la différence.

Tu vois, il est carrément même identique quoi. Tout simplement ce qui se passe c’est ça, c’est que ce knob ça correspond exactement à celui-ci dans Flux, c’est simplement combien de parts de side on met par rapport au mid.

Donc voilà, ça c’est pour le stéréo Enhancer.

Et enfin, une autre solution que je suggère pour booster le son stéréo, pour booster l’image stéréo, c’est de traiter le signal qui va passer en side différemment du signal qui va passer en middle. C’est à dire que, regarde, j’ai creusé, hop, j’ai tout simplement utilisé l’équalisation non pas en mode stéréo normal, mais j’ai changé ici les paramètres, et j’ai choisi midside.

Donc, là maintenant je dois choisir entre M et S. M ce sera le signal qui est au milieu. Donc, j’ai creusé ici à 1 kilo pour donner un son un peu plus doux, j’ai boosté un petit peu les trois pour qu’on ait un son un peu plus fort au milieu, et j’ai atténué la brillance au milieu.

Et j’ai fait l’inverse ici : donc, j’ai un son plus riche ici avec les aigus, un son un petit peu moins fort mais plus mat, quoi.

Je te fais écouter la différence, tu vas voir que tout simplement l’équalisation va aérer un petit peu l’espace, puisque plutôt que d’avoir une équalisation égale entre le milieu et les côtés, tout de suite là on va sculpter un peu et ça va donner un relief comme ça à notre son.

Je te fais écouter sans et avec.

Voilà, peut-être que tu ne le sens pas assez, je vais mettre à 200 % pour que vraiment, si tu n’as pas l’oreille pour l’entendre, vraiment te le mettre en exergue, tu vas voir la différence, ça risque d’être un peu moins beau parce que c’est moins subtil, mais là tu vas pouvoir vraiment voir.

Donc, sans puis avec.

Donc, tu vois, ça met un petit peu, quelque part ça déplace les différentes fréquences dans l’espace, et je trouve que c’est beaucoup plus équilibré, beaucoup plus aéré, et tout de suite on a une sensation d’espace beaucoup plus grande.

Alors après, tout ce qui est génial à savoir c’est que tout ça,ça peut se coupler. Donc, je peux mettre un stéréo Enhancer pour avoir un side plus fort que le middle, et ici je peux aussi changer l’équalisation, mettre plus de brillance pour les côtés, et plus de force sur le centre pour vraiment hiérarchiser tout ça.

Donc je te fais écouter avec les deux en même temps.

Et je te fais écouter sans.

Donc, voilà, même en partant d’une image stéréo, tu peux encore l’élargir, lui donner plus de relief comme ça en utilisant ces petites techniques-là que je viens de te montrer.

Voilà, donc, tu vois que même un son mono n’arrivera jamais à la cheville d’un son stéréo, et tu vois qu’un son stéréo peut être encore boosté.

Voilà, écoute, j’espère que tu auras aimé cette vidéo, moi je t’ai montré tout ce que j’avais à te montrer sur l’image sonore. J’espère que ça t’aura inspiré, ça t’aura donné des idées pour ton mix et surtout, abonne-toi à ma chaîne, nous on se retrouve à la prochaine vidéo.

A plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.